La notion de "disponible"

En l'absence d'investissements nouveaux, et en supposant une certaine stabilité des ressources d'exploitation, le tableau des cash-flows simplifié nous donne :

EBE - remboursements d'emprunts LMT - prélèvements
= variation du fonds de roulement

Cette variation du fonds de roulement peut également être vue comme du "disponible", une ressource dont l'entreprise (ou ses propriétaires) peuvent disposer sans détériorer les équilibres financiers.

C'est ainsi que le tableau des flux de trésorerie peut permettre d'évaluer rapidement la viabilité de certaines décision.

Par exemple, supposons que l'on ait les éléments de prévision suivants :

A concurrence de quel montant puis-je autofinancer de petits investissements ?

5K€ par an

Jusqu'à quel hauteur puis-je augmenter mes prélèvements privés ?

40K€ actuels + 5K€ de "disponible" = 45K€ par an

J'ai un investissement à faire de 25K€. La banque propose un financement sur 12 ans avec le remboursement d'environ 3K€ d'annuités. Puis-je me le permettre ?

Oui : les 3K€ de remboursements supplémentaires sont inférieurs au disponible de 5K€ 

Fort de mon EBE de 80K€, j'envisage d'embaucher un(e) standardiste à plein temps, qui me coûterait 35K€. Je peux ?

Non... Le disponible n'est que de 5K€ !

Les exemples pourraient être multipliés : le tableau des cash-flows est un outil extrêmement simple et utile pour mesurer l'impact d'une décision financière dans l'entreprise, ou pour étudier plusieurs scenarii.

Précédent (Le business plan)

blog comments powered by Disqus