Le fonds de roulement

La liquidité, c'est-à-dire la facilité avec laquelle une entreprise fait face à ses engagements courants, se mesure grâce au fonds de roulement.

Le fonds de roulement est un indicateur que l'on calcule à partir du bilan.

J'ai mis un temps fou à saisir ce qu'est un fonds de roulement. Et si je vous fais cette confidence honteuse, ce n'est pas pour étaler ma vie privée, mais parce que je sais d'expérience que je ne suis pas le seul dans ce cas.

Pourquoi? Parce qu'un comptable, en France, vous décrira généralement le fonds de roulement comme étant "l'excédent des ressources stables par rapport aux emplois à long terme."

Autrement dit:

Fonds de roulement

Et alors, me direz-vous? Je me pose la même question. Et alors? Quelles conclusions pratiques en tirer?

On a beau me dire que cette définition du fonds de roulement "permet-de-savoir-si-des-investissements-ne-seraient-pas-en-fait-financés-par-du-court-terme", ça ne me parle pas. Je ne visualise pas immédiatement en quoi ça impacte le fonctionnement courant d'une entreprise. Je ne vois pas en quoi le concept de "roulement" peut s'expliquer avec les postes les plus stables du bilan.

D'autant plus que pour ces questions d'investissement et de financement, le tableau de financement est un outil bien plus adapté que le bilan.

Et un jour, j'ai eu "ze" révélation: il m'a suffit de consulter la définition de "working capital" dans un ouvrage américain, et j'ai compris en un instant.

Le fonds de roulement

Il suffit de considérer que le fonds de roulement n'est pas un indicateur du "haut" du bilan, de tout ce qui est à long terme, mais à l'inverse une lecture du "bas" de bilan, de tout ce qui est à court terme.

A court terme, une entreprise doit payer:

  • ses fournisseurs
  • ses éventuels emprunts de trésorerie
  • ses découverts.

En face, qu'est-ce qu'il y a de disponible, à court terme également, pour pouvoir payer tout ça?

  • les comptes bancaires positifs
  • les placements à court terme
  • l'argent des clients qui doit rentrer
  • et enfin les stocks, qu'il suffit de vendre ou de revendre pour obtenir du cash bien frais.

La différence entre l'actif circulant et les dettes à court terme, voilà de qu'est le fonds de roulement : Fonds de roulement

Selon moi, cette approche permet de mieux comprendre ce qu'est le FdR.

Et le "besoin en fonds de roulement" dans tout ça?

Parce que j'aborde le fonds de roulement par le bas du bilan, on m'a souvent fait remarquer, à tort, que ce que je calculais était en fait un "besoin en fonds de roulement".

C'est faux. La formule du BFR est la suivante: (stocks + créances) - dettes à CT

Le trésorerie n'est pas inclue dans le calcul du BFR — alors qu'elle l'est dans "mon" calcul du fonds de roulement.

À quoi sert le BFR?

On a l'égalité suivante (je vous laisse le soin de vérifier l'équation par vous-même):
FdR - BFR = Trésorerie

Pour tous ceux qui voient le fonds de roulement comme un indicateur de "haut de bilan", le BFR permet d'inclure (enfin!) des éléments de l'actif et du passif circulants dans l'analyse.

Mais si on considère d'emblée que le fonds de roulement est un indicateur de "bas de bilan", calculer un besoin en fonds de roulement ne présente aucun d'intérêt pratique.